Drinking Water Drilling and Latrine Construction

On October 26, the AF/05/2019 project called "Drinking Water Drilling and Latrine Construction" was officially inaugurated in the presence of traditional authorities. This is what the daily news bulletin of the “Agence Togolaise de Presse” reports in its October 28 issue.

This project, implemented by Action Collective Contre la Pauvreté in favour of the families of Madjikpéto,  aimed, on the one hand, to facilitate access to drinking water and, on the other hand, to improve the hygiene of the population through the construction of public latrines.

You may find, below, the news (in French) as it has been published by the Agence Togolaise de Presse.

 

DEUX FORAGES ET QUATRE LATRINES PUBLIQUES MIS A LA DISPOSITION DES POPULATIONS DE MADJIKPETO

Agoè-Nyivé, 28 oct. (ATOP) - L’organisation non gouvernementale Action collective contre la pauvreté (ACCP) a mis, le samedi 26 octobre, deux forages et quatre latrines publiques de quatre cabines dont une pour personne handicapée à la disposition de la population de Madjikpéto dans Agoè-Nyivé II.

Cette action humanitaire vise à alléger les corvées d’approvisionnement en eau potable des populations bénéficiaires et à mettre fin à leur situation contraignante de défécation à l’air libre. Les ouvrages ont été réalisés par l’ACCP grâce au soutien financier de la fondation américaine SELAVIP et avec la facilitation du Comite villageois de développement de ladite localité en Le président de l'ACCP lors de son adresse termes de démarche auprès des autorités locales.

La cérémonie de remise a servi d’occasion de sensibilisation des populations bénéficiaires sur l’usage et l’entretien des ouvrages. Elle a essentiellement porté sur les comportements d’hygiène à adopter désormais et le rôle du comité de gestion de ces structures sanitaire et de l’eau potable.

Le président de l’ACCP, Trékou Koffi Apélété a indiqué que cette action est motivée par le constat selon lequel les populations de cette localité, ne disposant pas de moyens, faisaient leurs besoins dans des latrines traditionnelles non couvertes, d’à peine un mètre de profondeur, creusées aux abords des habitations. « Il a été aussi remarqué que celles-ci s’approvisionnent dans des sources non protégées des pollutions de surface, qui sont régulièrement contaminées par les eaux de ruissellement », a-t-il expliqué.

Les latrines publics 

M. Trékou a ajouté que tout ceci était sources de problème de santé et profité de cette opportunité pour exhorter les bénéficiaires à faire un usage à bon escient de ces ouvrages pour leur mieux-être. Il a invité les populations de Madjikpéto à respecter les consignes des membres du comité de gestion pour que les ouvrages durent dans le temps.

Le secrétaire général de la préfecture d’Agoè-Nyivé, Kazandu Essohana et le maire d’Agoè- Nyivé II (Légbassito), Bolor Koffi ont exprimé leur gratitude à l’ONG ACCP et à son partenaire financier (fondation SELAVP) pour cette action au bénéfice de toute la collectivité de Madjikpéto. Ils ont promis leur participation à son entretien et sa gestion afin qu’elle soit profitable à tous et durant un long moment.

La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités traditionnelles, locales et dans une ambiance entretenue par le groupe folklorique du milieu.